Le site d'un club en pointe(s) !
AccueilActualités › Affichage d'une actualité

Championnats de France de #crosscountry

« « veni, vidi, perdidi ». Les championnats de France de cross 2017 avaient lieu à Saint Galmier, dans la Loire, ce dimanche. Nous avons passé un très bon week-end, particulièrement...
»
Publiée le mardi 28 février 2017 à 09:40:27 par Sylvain.

« veni, vidi, perdidi »

 

Les championnats de France de cross 2017 avaient lieu à Saint Galmier, dans la Loire, ce dimanche.

Nous avons passé un très bon week-end, particulièrement ensoleillé. Compte rendu.

  

Nous sommes partis d’Angers samedi matin, avec 4 minibus. L’arrivée sur le terrain de cross peu après 16h à permis aux athlètes de récupérer leurs dossards sereinement, et de faire leur entraînement « veille de course » sur le parcours.

 

Malgré la pluie des dernières semaines, l’hippodrome de Saint Galmier était resté « propre », sans beaucoup de passages boueux. Un « billard » en somme, surtout en l’absence de buttes artificielles.

 

En fin d’après-midi, les coaches sont restés à Saint Galmier pour un colloque sur l’entraînement du cross, alors que les athlètes sont allés directement à l’hôtel, à Saint Etienne.

Face à la gare, le terminus est un hôtel un peu « kitch » par certains aspects, mais très bien rénové et agréable pour ceux avait pris la peine de bien régler le chauffage de leur chambre ^^

 

Nous y avons pris le repas du soir en compagnie des athlètes de « Saint Barth » à qui le club avait cédé les chambres inutilisées.

 

La paupiette de volaille, des pâtes au curry à discrétion et une tarte aux pommes semblent avoir satisfait tout le monde, même les plus difficiles !

 

Le matin, les petits déjeuners et les départs se sont échelonnés pour accéder à un terrain de cross sous haute surveillance.

 

Un soleil radieux et un ciel sans nuage étaient au rendez-vous, comme la veille.

 

A ce stade du compte rendu, je me demande si je dois me contenter de vous parler de la météo parfaite, des superbes courses que nous avons vu, ou des résultats de nos ouailles…

Bon OK, si vous insistez.

 

Le bal s’est ouvert comme souvent avec la course de masters, course dans laquelle Patrick ménar nourrissait à juste titre des espoirs de top 10.

La forme était là, l’envie aussi, mais une violente pointe de côté est venue perturber ses plans. Il est vrai que l’accès aux sas de départs ne permettait plus aux athlètes de s’échauffer dans le dernier quart d’heure, ce qui n’est pas favorables aux diesels comme lui.

Il termine finalement à une bien modeste 56e place. Il lui restera néanmoins pour se consoler les prochains championnats de France de semi marathon et les championnats de France de France de marathon, le 1er mai.

Antoine Moinet, qui l’accompagnait dans la course, à chuté lourdement dans les premières centaines de mètres. Il termine 194ème. Laurent Bouly, peut-être le seul à sa place, termine 317ème.

 

Chez les cadets, Matis Boulay découvrait ce niveau de championnat. Il a vu.

Après quelques mètres de course, il s’est retrouvé à terre, puis il a chuté une seconde fois en tentant de se relever. Parti ensuite bon dernier et bien démobilisé, il a remonté péniblement une soixantaine de coureurs pour finir 293ème de l’épreuve.

 

Dans la course des juniors, Clément Huet avait des arguments à faire valoir, et l’ambition de terminer dans le 30 premiers.

A la suite d’un accident sur le parcours, le départ a été retardé, et les juniors sont restés parqués près de 40 minutes sans bouger, dans leur sas. Ajoutez à cela le fait qu’il n’est pas réussi à se faufiler en première ligne, et vous obtenez un départ bien moyen. Malgré cela, le valeureux Clément était remonté en tête après 800 mètres de course ! C’est sans doute ça qu’il a payé par la suite, reculant régulièrement au classement pour pointer en 167ème position à la fin de son calvaire.

 

Je vais terminer par les deux cross longs. Que dire ??... Entre ceux en manque d’entraînement, ceux qui rentraient d’un séjour au ski, c’est plutôt en fin de peloton qu’il fallait chercher nos « intrépides ».

 

Rien de catastrophique en réalité, mais on préfère tellement voir des sourires et des satisfactions ponctuer une saison de cross.

 

Souhaitons leurs à tous une bonne récupération. Argons le fait qu’ils puissent mettre en place des solutions qui leurs permettent de retrouver le sourire en 2018, sur les terres de Bretagne.

 

Les résultats des Intrépides en cliquant par ici >>>

Les résultats complets en cliquant par là >>>

 

IMG_6778.jpg IMG_6783.jpg IMG_6792.jpg IMG_6794.jpg
Etiquette : .

Partager cette actualité